jeudi 25 décembre 2014

Joyeux Noël



Petit matin en douceur avec chants et cadeaux. Élika a remis à sa sauce une chanson de mon enfance et voulais vous la partager.

vendredi 19 décembre 2014

Gravir les montagnes un petit pas à la fois

C’est un peu ça tout de même l’esprit de ce blog. Tout a commencé avec Élika et la proposition de suivre son évolution. La voici maintenant à 7 ans avec sa première expérience théâtrale.  Bien qu’elle rêve de se voir à la télé, bien que spectacle de danse après spectacle de danse, elle nous promet d’être sur scène toute sa vie, nous avons affaire avec une petite fille extrêmement anxieuse.  C’est pour elle une véritable montagne à franchir, quand il est question de timidité. Mais elle l’a fait! Après le stress, après les pleurs, après les discutions interminables pour l’aider à vaincre tout ça, elle l’a fait. Son premier spectacle! Cette fameuse première qui donne le ton pour les prochaines, celle qui s’est plutôt bien passée (à ce que j’ai vu) et celle qui restera toujours dans sa mémoire, LA première. Aucun mot ne peut décrire la fierté que nous avons pour elle.  Ces quelques minutes auront toujours une petite place spéciale pour nous. Bravo cocotte!

mercredi 29 octobre 2014

Ousp

Une fois de plus je me trouve drôle. Je me rends compte que j'ai annoncé ma grossesse d'Isyëv, sur ce blog, à 23 semaines. Bien pour celle-ci ça aura été fait à 30 semaines. Une autre petite sauterelle, Calielle devrait nous faire cadeau de sa présence vers le début janvier. Cette grossesse n'aura pas été de tout repos mais j'en profite à 200%. (ça devrait être la vraie dernière) mais qui sait.... haha je me moque ;)

dimanche 14 septembre 2014

Bonne Fête Mamie!

Aujourd'hui c'est l'anniversaire à une personne très importante. Les enfants ont été enchantés à l'idée de faire un petit vidéo pour souligner l’événement.

jeudi 11 septembre 2014

Isyëv 2 ans pas et demi

Isy, 2 ans 26 lbs a encore trouvé une occasion de m'impressionné ce matin. Bien installé devant la télé à regarder Mr.Patate (histoire de jouet) elle s'est mis à regarder un petit livre de carton. Chat, poisson, oiseau, chien... rien n'échappe à son intérêt. Elle apprécie tellement ce moment qu'elle a envie de le partager avec moi.
<< Regarde maman, un poisson!>> Effectivement j'ai le plaisir de voir un joli poisson rouge mais au delà de l'image, je me rends compte qu'elle à retourné le livre vers moi. Wow à 2 ans Isy a compris, pour que je puisse bien voir l'image, elle doit tourner le livre vers moi.

jeudi 28 août 2014

L'école

En ce pluvieux 28 août 2014 c’est le retour à l’école pour Victor en maternelle et Élika en deuxième année. Les enfants avaient bien hâte de retrouver leurs amis et de faire connaissance avec leurs profs.  Isy s’en est même mêlé en allant attendre l’autobus avec eux.


.

mardi 26 août 2014

Petits comédiens en herbes

Aujourd'hui ma fille de 6 ans m'a demandé de vérifier s'il cherchaient des enfants pour jouer dans la série télé Les Argonautes. Pour ne pas briser sa magie je lui ai dis que j'allais vérifier de ce pas et l'avertir dès qu'il feraient passer des auditions.



 Quelques minutes plus tard elle est revenue pour m'informer que son frère lui voulait être comédien dans la série Princesse Sophia !?!?!?! Ouff ne pas briser la magie d'un enfant c'est une chose mais là il est question d'un peu plus que ça.

dimanche 23 février 2014

2 ans plus tard...


La différence est remarquable. Victor et Élika ont refait un essai sur glace pour y vivre un véritable succès. Je peux maintenait dire que les enfants savent patiner. Élika m’a beaucoup impressionné. Malgré l’ampoule au tibia et les quelques chutes elle ne sait pas découragée et a rapidement compris la technique. Victor de son côté a un tempérament plutôt boudeur et il se frustre quand il y a des défis. Il a fini par mettre beaucoup d’effort et maintenant il patine sans aide.

 http://touspetitspas.blogspot.ca/2012/02/une-premiere-cet-hiver.html





dimanche 2 février 2014

Une autre étape


C’est juste trop minions de la voir assis à table des ‘’grands’’ avec ses petits pieds flottant. Comme son frère et sa sœur Isyëv déjeune bien calmement. Aujourd’hui c’est sa première journée avec une Pull-Up, c'est-à-dire comme elle grandi trop vite. Elle nous demande le petit pot depuis quelque temps donc nous y sommes déjà. Je me demande où es passé mon bébé!

jeudi 2 janvier 2014

Un texte dense et une petite voix


Elle n’aura mis que 3 mois, 3 tout petits mois pour lire d’une manière aussi fluide que moi en plusieurs années. Ce soir, elle s’est assise sur mon nouveau divan, elle a pris un livre reçu le 31, un précieux cadeau de son Papilie. Bien sûr, elle a choisi une histoire de princesse, une histoire qu’elle aime et qu’elle connait. Loin de la version de Disney, elle entama la lecture de Cendrillon. La petite mélodie de la lecture débuta avec un grand respire. Quel découragement! Tant de mots et si petits. Je lui propose de faire la lecture avec elle. Au mi-parcours de la première page, elle semble s’apercevoir que je n’ai pas eu beaucoup d’occasions de lire moi aussi. Je soupçonne un petit élan de pitié quand elle m’annonce mon tour. Quatre mots plus tard, elle avait déjà repris la lecture. Quelle joie de me faire voler ma place ainsi! Il n’y a pas de mot pour décrire la douceur à mes oreilles des petites liaisons qu’elle fait avec les consonnes à la fin des mots et les voyelles au début du suivant. Les deux premières pages lues, elle semble bien fière d’elle, mais je la sens très fatiguée. L’effet de la mélatonine est fort probablement à l’œuvre. Dans un petit bâillement, elle vient se blottir contre moi et je me fais alors un plaisir de poursuivre les deux dernières pages.
 
Je ne sais pas si elle en est consciente, mais je sais qu’elle le sera un jour. Je suis si fière d’elle. J’admire ses efforts, sa ténacité. Elle est souvent découragée par les défis, mais elle parvient à se raisonner et vie de si belles victoires. Merci Élika de me faire vivre tout ça avec toi.

 
 

vendredi 27 décembre 2013

Au-delà de la consommation



Noël 2013 aura été riche en moments magiques. La neige tombe poétiquement dans les rues de Sainte-Agathe, l’air est pure et les gens souriants. Les années passent et les enfants grandissent en beauté. Je me suis rendue compte de leur maturité en les voyant aller glisser seuls chez grand-papa Joseph ou encore lors de leur grande expédition hors des sentiers battus. Nous avons vécu plusieurs moments magiques avec la famille. Les minis ont eu leur première session photo avec leur cousin et cousine. Nous avons vu les arrières-grands-parents et passé de bons moments avec eux ainsi qu'avec la parenté. Nous pensons bien fort à ceux qui sont loins de nous et qui nous manques (grand-papi Steph, Céline, Hugues, Alix pour ne nommer qu'eux).


Nous profitons tous de ce moment de congé pour décrocher de la routine et vous souhaiter un joyeux temps de fêtes!







mercredi 16 octobre 2013

La magie de la chimie

Il y a de ses rencontre qui ont un grand impacte sur les enfants. Celle de Yannick Bergeron aura certainement marqué Élika et Victor. Une chose est certaine les enfants on instantanément pris goût aux sciences. Élika avait vraiment très hâte de revoir ce spectacle, elle n'a pas été déçu!

lundi 30 septembre 2013

Je me devais de le souligner

Élika a fait sa toute première dictée vendredi dernier. C'est une grande étape qui vient d'être franchie. Elle dit avoir aimé faire la faire et ne pas avoir été stressé. Elle a même ajoutée avoir hâte à la prochaine. J'ai envie de lui souhaiter de garder sa belle énergie pour ce qui se rattache à l'école.

samedi 14 septembre 2013

Isy danse!!!


Elle danse à toute occsion, j'ai décidé d'en faire un petit montage.

mercredi 4 septembre 2013

Le coeur en miette


C’était le 3 septembre 2013 que Victor a enfin eu ses fameux tubes et s’est fait enlever les végétations. Une opération de routine exécutée en 30 minutes environ et sans grands inconforts par la suite. Et pourtant!
Je pense avoir vécu avec dénis le moment où l’opération aurait lieu. Victor était à peine au courant de ce qui l’attendait. À quelques reprises nous lui avons dit qu’il serait bientôt opéré pour ne plus qu’ai ait mal aux oreilles mais sans tomber dans les détails.
Vic était fâché et inconfortable
de ne pouvoir garder ses
 vêtements
En route pour le chirurgie
Arrivé au jour J, je me suis tout simplement plongé dans le tourbillon. Éli chez une amie pour prendre l’autobus, Isy au CPE dès l’ouverture c’est avec la tête pleine que nous nous sommes rendu à l’hôpital. Tout a semblé si vite et si long. Vic a eu son inscription où il a choisi ses gommettes à mettre sur son bracelet qui a dû être changé pour un joli bracelet rouge à cause de son allergie à la pénicilline. Puis nous avons attendu une heure durant laquelle nous nous sommes demandé pourquoi ni Ariel, ni moi avions pensé à apporter le DS de Victor. Il gigotait tellement, il semblait un peu stressé. Vers 8h55 Vic a été rappelé et a enfilé son petit pyjama vert. Ouff que ce n’était pas facile pour mon petit cœur de maman. Je me suis caché derrière mon appareil photo pour me donner une genre de mission et m’empêcher de fondre en larme. Oui ce n’est qu’une opération mineure et de routine mais c’était surtout mon bébé qui allait être endormie sur la table. Il a fait ça comme un super champion, il est parti en suivant un gentille dame à ses côtés, pas besoin de le prendre, il était un vrai super héros.

L’attente à tout de même bien été. Nous savions qu’il allait en avoir pour au moins une heure avant d’être rappelé. Tout a bien été jusqu'à ce qu’on entende un code bleu. Nous ne savions pas ce qu’était un code bleu ni si c’était pour Vic alors je vous laisse imaginer comment je me sentais. Heureusement que mon côté rationnel a eu raison de moi. Une fois l’heure passée, nous n’avions toujours pas été rappelés, les 5 longues petites minutes m’ont donc donné quelques mots de tête.

Finalement nous avons retrouvé notre petit champion encore tout endormi et en larme. Il n’avait qu’une envie être dans les bras de ses parents et retourner à la maison.

jeudi 29 août 2013

La rentrée


Les jours passent et les étapes se franchissent, cette semaine j’ai vu mes 2 grands prendre l’autobus scolaire ensemble. Victor a fait son entrée à la prématernelle comme un véritable champion. C’est fou la différence des émotions entre une entrée et une autre. À Élika j’étais très fébrile, j’étais hyper informée et j’aurais aimé être une petite sourie pour être présente toute la journée. Cette année je me sentais complètement désorganisée. J’ai tout de même réussi à me libérer pour cette fameuse première journée. J’ai eu la chance ou plutôt l’honneur de vivre les premiers moments scolaires avec mon fils. Encore la veille il était SpiderVic et d’un coup et est maintenant Victor étudiant. C’est incroyable! Dans la ligné des belles première Élika a lu, ce soir, son premier livre au complet.


lundi 12 août 2013

L’image parfaite

Nous avons tous une image de la vie de famille rêvée. Cette après-midi j’ai eu la chance de le vivre tous simplement, tout authentiquement. Nul besoin de fantaisie, le souper était au feu, les enfants s’amusaient au salon, passe-partout jouait, Ariel travaillait sur son nouveau chantier et moi je faisais la vaisselle. L’harmonie régnait, la musique était douce et l’odeur bonne. Je n’en demande pas plus à la vie. Tout passe si rapidement.

dimanche 28 juillet 2013

Toucher les étoiles


Il y a de ces jour ou une magie s’installe, où l’imaginaire et le féérique envahissent notre quotidien et nous font vivre de merveilleux moments. Aujourd’hui toute la famille était invitée pour l’anniversaire d’Alice, petite copine d’Isyëv qui fêtait ses 1 an.


Laissez-moi vous mettre dans l’ambiance.  Jessica et Jason ont une jolie cours bordé de feuillu sous lesquels des lanternes rose et blanche y étaient suspendues. À l’intérieur d’un chapiteau  se trouvait une table qui avait de quoi faire envie. Boules de gommes, réglisse, cups cakes, eau citronné, jus, café et liqueurs aux allures rétro et un magnifique gâteau signé Caprice et Délice.


Dans le tourbillon de cette magnifique journée je dois avouer ne pas avoir entendu les enfants. Ils ont effectivement été sages comme des images. Nous avons profité de notre après-midi à la fête et nous avons terminé le tout  au vieux port de Chicoutimi où se déroulent présentement les festivités de festival des rythmes du monde. Après la visite de la fermette et des kiosques nous sommes enfin arrivés à notre destination initiale : la crèmerie.


Ces petites journées magiques sont trop peu nombreuses à mon goût. Je m’amuse parfois à m’imaginer un monde de petites lanternes pour retrouver la douceur que Jessica a tellement su bien mettre en valeur.




Bonne fête belle Alice et merci de nous avoir invité à ta jolie fête de princesse!




dimanche 21 juillet 2013

La venue de Facebook, le laisser aller!




1 an 1 mois et  19 jours, l’utilisation de facebook et une vie bien remplie aura eu raison de mon assiduité. Un blog à l’abandon? Non pas question! Voici un résumé de cette dernière année.

Isyëv

Mon dernier message relatait la naissance d’Isyëv Azure Laforge. À notre grande surprise, cette petite porte merveilleusement bien son deuxième prénom puisque c’est avec de jolies yeux bleus envoutants et aussi profonds que l’océan qu’elle porte son regard sur la vie. Notre bébé surprise a su se faufiler dans la routine de manière exceptionnel. Je peux maintenant affirmer que la différence entre deux et trois enfants se fait très peu sentir au quotidien. Isy ou
Azurette perd patin comme l’a surnommée Ariel a fêté ses un an il y a bientôt 2 mois. À ce jour, elle a 6 dents qui ont poussé sans grands drames, elle marche depuis ses 13 mois, dit: papa, maman, deux, trois hoho!, lait, bobo, wow!, doux, beau, elle imite le chien, le chat, mais surtout le bruit de la voiture même quand elle joue avec un cheval O_o . D’un naturel enjoué et calme, elle ne s’en laisse pas imposer. Élika et Victor se font parfois crier : Deux! Deux! Elle a rapidement compris que lorsque l’on avertissait les grands nous comptions 1, 2, 3 avant de donner une conséquence. Comme ceux-ci écoutent généralement à 2, elle leur cri ‘’deux’’ pour se faire écouter.

Victor


Vic a merveilleusement  grandi. Du haut de ses 4 ans, il est toujours le petit garçon énergique au grand cœur qui déteste l’injustice. En septembre, il débutera la maternelle 4 ans en alternance avec la garderie. Nous avons fait ce choix en considérant qu’il avait toujours des besoins en orthophonie et que nous voulions que le système scolaire puisse lui offrir ce service dès la maternelle 5 ans. Le 31 juillet prochain, il subira une opération mineure afin de lui enlever les végétations et de lui poser de petits tubes aux oreilles pour ne plus que du liquide s’y accumule. Il cessera donc enfin d’entendre comme dans un aquarium et apparemment la voix sera moins nasale.

Élika

Durant la dernière année Éli a fait la transition entre son petit univers qu’elle s’était créé au CPE et la Maternelle. Bien qu’elle laissait son amie Roseline (meilleur amie depuis la pouponnière) cela s’est tout de même fait en douceur grâce à Mme Cynthia, un excellent professeur. Nous avons senti chez elle une petite métamorphose. ‘’C’est vraiment trop bébé’’ fait maintenant parti de son vocabulaire et ça ce n’est que la pointe de l’Iceberg. D’un autre côté, son épanouissement est palpable. Son intérêt pour l’écriture, la lecture et les mathématiques nous laisse présager un cheminement académique très motivant. Elle a aussi subi cette année sa première vraie coupe de cheveux. À peine quelques centimètres la première fois suivie d’environ 15 centimètres la deuxième fois. Nous avons donc dit adieux à ses cheveux de bébé qui était tellement abimés depuis le temps.

Ariel et moi

Nous avons fêté nos 11 et 12 ans de vie commune dans un quotidien toujours aussi bien rempli. L’amour étant toujours au rendez-vous, nous ne voyons tout simplement pas le temps défiler. Ariel continue d’étudier dans le domaine qui le passionne et a de plus en plus de contrats de travail. De mon côté, à peine ai-je terminé mes études en Éducation à l’enfance que je me suis inscrite dans un certificat en TED et DI. Qui aurait cru un jour me voir à l’Université!!!

Une vague de fraicheur

Il y a aussi une GRANDE nouveauté dans ma vie, j’ai fait la connaissance cette année et grâce à Isyëv, de 9 merveilleuses et vraiment géniales mamans et de leurs bébés. En allant aux rencontres des premiers copains à la maison des familles, j’ai découvert des femmes exceptionnelles avec qui j’ai créé des liens incroyablement solides. Comme nos bébés ont tous le même âge (à quelques mois près), nous vivons pratiquement les mêmes choses au même moment. Cette fin de semaine, nous fêtions les 1 an des minis comme nous aimons les appeler. Elles sont de grandes inspirations pour moi.

En une année, il s’en est passé des choses. Vous comprendrez que je ne puisse pas tout raconter. Je me promets par contre d’être plus assidue et de revenir écrire plus régulièrement. La venue de facebook me pousse à y écrire tout et n’importe quoi sans me soucier d'en garder une trace ou que l’information y soit sommaire.


Bon retour chers lecteurs !



samedi 2 juin 2012

Mon récit d’accouchement



Le 25 mai, au matin (5h am pour être plus précis) j’appel à l’hôpital pour voir si ma provocation aurait bel et bien lieu. Réponse : oui madame Lachaine on vous attend pour 6h. Àa notre arrivé, nous avons remplis les quelques formalités et l’infirmière m’a installé le pitocin. Donc de 6h30 à 10h30 il ne s’est pas passé grand-chose mis à part l’augmentation progressif du pitocin. Ariel essayait à tout prix de prendre des forces en somnolant, en prévision d’une très longue journée. De mon côté je blaguais avec l’infirmière en lui demandant de doubler chaque fois la quantité de pitocin afin de faire avancer les choses plus rapidement.

À 10h30 le médecin et une résidente sont venue faire une vérification pour remarquer que rien n’avait bouger, j’étais toujours à 3.5 cm, effacé à 80%. Elle a donc décidée de rupturer mes membranes. Ça a pris un gros 5 minutes pour arriver à la percer lol. Donc à 10h50 mes eaux étaient crevé et les vrais contractions commencé. Dès le départ tout le monde savaient que je voulais l’épidural. Après les 2 premières contractions je la réclamais déjà. Il n’était déjà plus question de blaguer et surtout d’augmenter le pitocin! L’infirmière m’a répondu que je ne l’aurais pas avant midi le temps que tout fasse un peu effet. À 11h00 je sonnais à nouveau en douleur incontrôlable, une autre infirmière m’a dit que je l’aurais à 11h30. C’était littéralement n’importe quoi, à 11h05 je sonnais une fois de plus, j’étais incapable d’en supporter plus. Elle m’a dit qu’elle l’appelait tout de suite finalement.

Vers 11h15 l’anesthésiste commençait à me préparer. À 11h30 le produit commençait à faire effet. L’infirmière restait avec moi pour vérifier le déroulement. 15 minutes après j’étais bien gelé, elle m’a donc expliqué de l’avertir si je sentais que ça poussait ou que j’avais des questions. Elle à quitter la pièce 1 minute, à son retour je lui ai dit que je sentais une pression dans une fesse. Elle semblait septique mais m’a dit qu’elle allait vérifier comme ça nous serions fixé sur ma sensation par rapport au travail de fait. Après vérification, elle nous a demandé d’attendre 1 minute car elle voulait un deuxième avis. (C’est une infirmière qui était en formation car elle changeait de département pour venir en obstétrique) Le deuxième avis a révélé que j’étais complète et que bébé était tout près. Il ne s’était passé qu’une heure entre la rupture des membranes et le moment où j’étais complète. Nous étions tous très surpris! Bref l’infirmière a tout installé.

Les docs étaient au courant que mes enfants s’étaient toujours présenter le nez en l’air et que Isy ne faisaient pas exception. Elles m’ont demandés de pousser une première fois pour voir comment bébé vivrait tout ça. Bébé s’est tourné sans problèmes. Après seulement deux poussés on voyait déjà ses cheveux. Au final bébé est née en 3 contractions. Dépendamment comment on le perçoit, Isyëv est née en 2h (du moment que mes eaux ont été crevé et que le vrai travail ait commencé) ou en 6h30 de mon arrivé jusqu’à l’accouchement.

Le petit bémol c’est au moment de l’expulsion du placenta. J’ai une fois de plus vécu une hémorragie qui une fois réglé m’a fait faire un choc vagal. Je me sentais tellement bien mais après ces évènements je me sens fatigué et je suis blême à en faire peur! J’en ai pour au moins 3 mois à prendre du fer mais bon, j’ai eu un super accouchement et Isyëv va super bien. Je ne m’attendais pas à autant.

vendredi 16 mars 2012

Du Ritalin S.V.P. lol

Elle bouge comme ça depuis plus de 5 heures. C'est vraiment intense!

jeudi 8 mars 2012

En Ski!



Un magnifique moment que celui de l'initiation au ski pour Élika et Victor. Les enfants ont eu beaucoup de plaisir et ont démontré bien du talent. Bravo les amours!



mercredi 15 février 2012

En route pour l'école




Hé oui c'est fait, Élika est inscrite à l'école. Vers le mois de mai elle sera invitée à aller visiter ce fameux endroit où elle passera les six prochaines années. De son côté elle semble avoir très envie de s'y rendre. Depuis plusieurs semaines déjà elle passe certaines étapes. Elle à commencer par écrire son prénom puis celui de son frère. Elle identifie plusieurs lettres et reproduit plusieurs mots. Je la sent vraiment prête et je crois qu'il n'en reste qu'à moi à y être aussi.

mardi 14 février 2012

Joyeuse Saint-Valentin


Un petit mot d'amour pour offrir notre appuis aux éducatrices qui font parti de nos vies et que nous aimons tant!


lundi 13 février 2012

Écho 4D

videoPetite rencontre avec Isyëv ce matin. Elle est bel et bien une petite Laforge. Pour une troisième fois nous avons joué à cache cache avec bébé. Vers la fin de la vidéo on la voie ouvrir un oeil. Ça c'était une vrai première pour nous. Comme quoi de chaque enfants apporte quelque chose de nouveau dans nos vies.

samedi 11 février 2012

Une première cet hiver

Petite matiné de patinage pour Victor. C'était un vrai méli mélo d'émotion passant par la hate, le sentiment de défis, le pleures et surtout la joie... de retourner à la maison. Je crois qu'il a usé de toute sa patience pour apprendre.

Petit moment de découragement